Difficile de trouver le temps pour écrire ces jours-ci... mais voilà je prends quelques minutes entre le travail et la visite à l'hôpital.

Nous avons trouvé notre rythme : Pépite 2 fois par jour, moi le soir quand je travaille et 2 fois aussi quand je ne travaille pas. Avec cette chaleur ça ne simplifie pas la chose mais l'envie de voir Amaya grandir surpasse tout. Oui grandir : elle a pris beaucoup de poids cette dernière semaine et à l'heure où j'écris ces ligne elle doit avoir atteint le kilo!! (995g à la pesée du matin). Une étape symbolique pour nous mais pas que puisque plusieurs choses doivent évoluer prochainement. On doit bientôt lui retirer le cathéter et sa nutrition se fera exclusiment par voie orale (lait de maman plus compléments essentiels). Toujours via la sonde qui descend directement dans son estomac. Mais on remarque de plus en plus le réflexe de "têter" la sonde et on imagine le jour où elle têtera sa maman.

Les pédiatres ont tenté de passer à une seule dose de caféine par jour car elle avait arrêté les bradycardies (ralentissements du ryhtme cardiaque), mais elle s'est remise à faire des apnées alors on reste sur 2 doses (matin et soir). Ces apnées sont dues à la non maturité des poumons et une irrégularité du réflexe respiratoire. Un traitement a également été intégré dans son système respiratoire. Ce fameux système respiratoire à aussi des conséquences sur son ventre, qui est très ballonné (pression de l'air insuflé). Cela entraîne une mauvaise évacuation des selles et pourrait endommager les intestins. Ce n'est pas grave pour le moment, les infirmières aspirent régulièrement via sa sonde gastrique l'air en trop afin de la soulager et l'aident manuellement à faire caca (via des massages du ventre).

Sinon nous avons eu une nouvelle visite samedi : Amaya a eu la chance de rencontrer ses arrières grands-parents. Ils étaient ravis de voir ce petit ange, et elle les a regardé avec une évidente envie de se faire câliner par ses aieux. Nous aussi ça nous a fait plaisir, nous aimerions avoir des visites de la famille plus souvent mais on est limités pour le moment.

Nous rencontrons souvent d'autres parents du service avec qui nous discutons dans le vestiaire, nous sympathisons, et nous nous rendons compte qu'ils sont passés par exactement les mêmes phases, les mêmes émotions, les mêmes doutes. Cela nous rassure beaucoup. En plus ils nous disent ce qui vient après (premiers bains, premiers bodies, changement de service...), que le temps passe vite, et nous nous en rendons compte : déjà un mois!

Nous gagnons en autonomie pour les soins : nous la retournons seuls, nous la changeons sans la présence de l'infirmière (une seule fois mais elle nous a fait confiance), Pépite a fait sa première toilette ce matin. Après chaque soin où nous sommes présents l'un de nous fait un câlin peau à peau, ce qui fait un ou deux câlins par jour! Nous adorons ce moment d'intimité et sommes très demandeurs. Ca tombe bien les infirmières estiment que c'est aussi important que le reste.

Allez il est temps d'y retourner, je vous laisse un nouvel album photo de la semaine écoulée. Et merci encore pour toutes les petites attentions que nous recevons.

Alex et Pépite.

 PS : j'ai failli oublié de parler de mon premier cadeau de fête des pères : un porte clé avec emprinte de pieds d'Amaya (réduits car sur plastique fou), réalisé par les incroyables infirmières de la néonat. Plus un body (minuscule) de la part de l'association SOS prémat comme pour la fête des mères.